La poésie 2.0 : apprentissage en autonomie

IMG_0617.JPG

Après une petite réflexion personnelle sur la poésie, vous trouverez des ressources numériques pour aider les élèves apprenti-lecteurs mais pas que… à apprendre leurs poèmes en autonomie. Un pack de plus de 40 fiches et vidéos!!!!

Autant vous le dire en rime,
Pour vous éviter la déprime :
Si ce détour dans mes pensées
A tendance à vous ennuyer,
Précipitez-vous partie 2
Et vous n’en croirez pas vos yeux…


«Quand le raisonnement mathématique arrive à une impasse, je fais appel à l’intuition poétique ; la théorie de la relativité, je la dois autant à mon imagination créatrice qu’aux calculs et au raisonnement» Albert Einstein

1/Petit détours dans mes pensées.

La poésie c’est quoi? Il n’existe pas de définition consensuelle de la poésie. D’un siècle à l’autre et dans un même siècle d’une culture à l’autre, la poésie ne cesse d’échapper à toute tentative de caractérisation.Il est probable que la poésie soit aussi ancienne que l’écriture et la devance même dans le cas de la poésie orale qui subsiste encore aujourd’hui chez les griots africains.De son étymologie grecque “poiêsis” qui signifie “création” on retiendra que la poésie est une action créatrice : le poète antique était considéré comme l’artiste par excellence, il parlait la langue des dieux !

Depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, la forme poétique a connu de nombreuses variations. Les codes qui la définissaient (rimes, versification, nombre de strophes etc…) ont évolué au fil des siècles pour finalement laisser place à la poésie moderne, libérée de toute contrainte formelle.

Spontanément, si l’on parle de poésie, on pense aux rimes. Il semble qu’au départ, les rimes soient apparues dans la poésie orale comme moyen mnémotechnique pour retenir plus facilement les longues épopées narratives. Mais la poésie ne se résume pas à un texte rimé.

La poésie en prose de Baudelaire par exemple ou même la poésie graphique des Calligrammes d’Apollinaire existent aussi.

Si la poésie codifiée et rimée est facilement identifiable, dès qu’elle s’affranchit de ces cadres, elle devient plus difficile à reconnaître : la différence entre poésie, littérature et philosophie est à la base de nombreux et interminables débats. On peut quand même retenir que de toutes les expressions, “ la poésie est la moins intellectuelle, et la moins rationnelle, donc la moins explicable”. (FÉLIX NICODÈME BIKOÏ Université de Dschang, Cameroun).
La poésie à l’école : De nombreuses études montrent que pour la plupart des élèves, l’apprentissage de la poésie est un moment rébarbatif. (Le Nouvel Observateur du 19-25 juin 1997 «le dégoût de la poésie», Claude Roy) Commencer dès la petite section un apprentissage adapté, c’est amorcer un processus qui préparera les élèves à découvrir et à apprécier la richesse et la variété de toutes les poésies possibles.

Entrer dans le monde de la poésie, c’est découvrir de nouvelles possibilités offertes par les mots, un nouveau mode d’expression qui fait appel à l’imagination pour transmettre et recevoir des valeurs personnelles et universelles. C’est aussi une invitation à éprouver différemment tout d’abord son rapport à sa propre langue, et ensuite son rapport aux autres, à leurs pensées et aux différents moyens qui existent pour les exprimer.

L’expression poétique enrichit l’approche du langage et de l’écrit, elle possède également une dimension ludique qui montre qu’on peut jouer avec les mots pour exprimer une pensée un ressenti ou une émotion.

Les règles poétiques (rimes, forme, figures de style..) obligent à une réflexion qui peut sembler difficile au départ mais qui permettront à l’élève de comprendre qu’en fait elles aident le poète à exprimer sa poésie. Le cadre qu’elles définissent n’empêche pas sa créativité mais la stimule au contraire.

Un travail autour de cet art permet de travailler des compétences de plusieurs de ces dimensions : le développement des dimensions sociales, esthétiques et culturelles. D’un point de vue esthétique, la poésie permet le ressenti d’émotions si l’on permet à l’élève de les éprouver et si on lui apprend à être à l’écoute de son monde intérieur.

Ce travail peut favoriser un ressenti intense de la vie et de sa réalité. En ce qui concerne la dimension sociale, la polyphonie permettra grâce aux multiples possibilités d’interprétations de libérer les élèves de la peur du jugement et on peut imaginer qu’elle les amènera à prendre leur place dans un groupe en osant proposer un point de vue différent. Elle permet aussi d’apprendre à douter, à remettre en question ce que l’on a pensé et par conséquent à entendre le point de vue de l’autre.

Pour introduire la poésie, la lecture par l’enseignant de comptines et de poésies brèves constitue le moyen le plus simple et le plus efficace d’éveiller la curiosité de l’enfant : Débat sur le sens du poème lu -Introduire l’envie de fabriquer de la poésie : compréhension par la pratique -jeux poétiques, devinettes. -premiers essais avec une contrainte simple, la rime. – Autour de projets comme #TwitHaiku et #TwittenRimes.

2/ Poésie 2.0 : Partez!

– Poésie et vidéo : Apprendre ses poésies/ comptines/chants en autonomie !

Cela fait plus de trois ans que pour aider nos élèves apprenti-lecteurs à mémoriser une poésie, plusieurs membres de la @SuperTeamCP ont créé des vidéos. Merci à Antoine Michel, Liliane Piacenza, Mélanie Cornet et Marie S .

Screenshot_345.png

.

Screenshot_349.png

Grâce aux vidéos créées sur Adobe Spark ou Imovie, les élèves découvrent de nouveaux moyens d’apprendre ou de réviser leurs poésies chants ou comptines en autonomie. A l’école et ou à la maison…. une égalité des chances quant à cet apprentissage car tous les enfants n’ont pas d’aide pour faire leurs devoirs.

Aidée à la fois par les images, le texte et la voix, la mémorisation est stimulée plus efficacement.

Seul ou en groupe, l’enfant non lecteur ou apprenti lecteur s’appuie sur la stimulation des sens de la vue et de l’ouïe pour développer des moyens mnémotechniques de mémorisation.

Exemple :

-Les images choisies en fonction du contenu du texte peuvent l’aider à visualiser et à retenir le fil de l’histoire.

-La mise en voix lui permet de se familiariser avec le ton du récit.

-Le texte, illustré et sonorisé, s’enrichit de nouvelles données et prend plus facilement sens.

Screenshot_347.png

Pour voir la vidéo, sur la tablette ou un smartphone l’élève scanne le QR-CODE se trouvant sur sa feuille de poésie ou tape sur l’ordinateur l’url donnée.

Les petits plus :

– L’application Adobe Spark est sur Ipad ou en ligne. Elle permet de réaliser facilement des vidéos avec des enfants. Ils peuvent créer eux-mêmes leurs poésies en vidéo.

Voici un pack de plus de 40 poésies en fiches et vidéos à télécharger!

Screenshot_348

bouton evo

Antoine Michel :
Trois Gros Rats Gris
La Mouette
Chanson pour les Enfants l’Hiver
L’Automne Chapouton
L’Écureuil
La Marmotte au Chaud
La Mouette
La Rentrée
Le Bonhomme de Neige
Le Chat et le Soleil
Le Printemps
Les Crayons
Mois d’Automne
Quand Automne en Saison Revient

Laëtitia Vautrin :
À l’École de la Forêt
Fête des Mères
La Mer
La Semaine en Couleurs
Le Dessin
Les Pingouins et les Manchots
Petit ours polaire
Rêve de Noël
Un Petit Indien
Une Fourmi

Liliane Piacenza :
Bonne Année
C’est le Printemps
Ce Matin j’ai Vu
Fête
Le Plus Beau Cadeau
Monsieur Printemps
Printemps
Renaissance

Marie S :
Une Année Surprise

Mélanie Cornet :

Au Pays de l’Alphabet
Bonjour Monsieur l’Hiver
Bonjour
Bonne Année
Feuille Rousse, Feuille Folle
Gentille Abeille
La Colère
Le Cartable rêveur
Le Corbeau et le Renard
Les Lettres Écolières

logo-stcp

11 réflexions sur “La poésie 2.0 : apprentissage en autonomie

    • Laëtitia Vautrin 22 mars 2018 / 22 h 17 min

      Merci pour ton commentaire très sympathique.

      J'aime

    • Laëtitia Vautrin 22 mars 2018 / 22 h 17 min

      avec plaisir.

      J'aime

  1. eramou 24 mars 2018 / 14 h 48 min

    Bravo pour tout ce travail !

    J'aime

  2. Elisabeth 13 avril 2018 / 19 h 18 min

    Bravo, ce blog contient toujours des pépites ! Merci pour le partage !

    J'aime

  3. Maïté 23 juillet 2018 / 20 h 36 min

    Bonjour, je découvre votre travail, un seul mot FELICITATIONS … et reposez-vous bien cet été !

    J'aime

  4. Didouny 27 juillet 2018 / 15 h 59 min

    Bonjour, je découvre votre site et je suis épatée! Merci beaucoup pour ce super boulot!

    J'aime

  5. Virginie 81 15 août 2018 / 10 h 50 min

    Merci pour ce travail fantastique !!!
    Serait-il possible de connaître la progression des différentes poésies? Quelles poésies proposer à des CP ? Des CE1 ? Des CE2 ?
    Merci d’avance pour votre aide !

    J'aime

  6. Catherine 21 août 2018 / 21 h 51 min

    Bonjour. C’est un super travail et une idée très inspirante. Cependant, d’un point de vue cognitif, la multiplication des supports ( illustration, écrit, oral) favorise il vraiment la mémorisation ? Avez vous déjà suffisamment de recul pour le dire ? Dans tous les cas, bravo !

    J'aime

  7. Eulalie 31 août 2018 / 17 h 55 min

    Je vous remercie énormément pour ce travail de qualité qui vous a demandé beaucoup d’énergie. Vous nous faites gagner un temps précieux, nous apportez confiance en cette démarche et embellissez notre vie au quotidien avec les élèves. Merci énormément !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s